top of page

Danger ! Les chenilles processionnaires sont de retour.

Dernière mise à jour : 12 avr. 2022



Ces gros cocons soyeux que l’on peut apercevoir dans les pins témoignent de la présence de chenilles processionnaires. Ce sont elles aussi qui adoptent un mode de déplacement bien spécifique, en longues files indiennes ou processions, d’où leur nom. Ces chenilles couvertes de soies urticantes représentent un danger pour l’Homme et de nombreux animaux. Découvrons qui sont-elles exactement, que risque le chien victime de leur poison et comment réagir pour le soulager.


Qu'est-ce qu'une chenille processionnaire ?



Il s'agit d'une espèce de lépidoptères. A l'âge adulte elle se transforme donc en papillon. Sa larve prend la forme d'une chenille pouvant mesurer jusqu'à 40 millimètres de long, le corps parsemé de taches rouges et le ventre jaune.

La chenille processionnaire est recouverte de poils de soies urticants et allergisants pour l'Homme et l'animal et elle provoque également des dégâts aux végétaux.

Les chenilles processionnaires sont connues pour leur mode de vie grégaire et leur déplacement en file indienne.


Le risque des chenilles processionnaires sur les animaux

Si ce rituel n’a rien de rare et intervient annuellement, ces chenilles peuvent représenter un grand danger pour nos animaux de compagnie, et essentiellement les chiens. Les chenilles processionnaires libèrent – en cas de danger – une quantité non-négligeable de poils urticants, qui viennent se planter sur une surface précise, comme la peau par exemple.



Les symptômes


2 heures suivant le contact :


1- Votre chien se met brusquement à baver, vomir et présenter un gonflement de la langue, des babines.

2- La langue peut changer de couleur : devenir rouge puis noire et enfler au point de ne plus tenir dans la cavité buccale. Ces lésions sont la plupart du temps très douloureuses.

3- Une détresse respiratoire voire un choc peuvent survenir en cas d'inhalation des poils urticants des chenille. La vie de votre compagnon est alors en jeu.

4- Attention également au contact des poils urticants avec les yeux de votre animal (risque d'ulcère cornéen notamment)


24 à 48 heures suivant le contact :


1- Une partie de la langue de votre compagnon peut se mettre à nécroser voire à tomber. Votre chien peut vivre normalement avec un bout de langue en moins cependant si la lésion est trop importante, il pourra présenter des difficultés pour boire ou se nourrir.



Soins d'urgence



1- Protégez-vous les mains en portant des gants

avant de toucher la bouche de votre chien vous risquez également une allergie très urticante voire un choc anaphylactique pour les personnes allergiques.


2- Rincer abondamment la bouche avec de l'eau froide (compter 10 à 15 minutes de rinçage).


3- Contacter rapidement votre vétérinaire traitant ou les urgences vétérinaires. Le vétérinaire pourra en fonction de la présentation et de l'étendue des lésions réaliser des injections d'anti-inflammatoire, anti douleur, antibiotiques pour éviter l'infection. Dans certains cas, lors de nécrose trop importante, il procédera à une résection d'une partie de la langue afin d'éviter les surinfections et diminuer la douleur.


Chenilles processionnaires : comment protéger son chien ?


1- Eviter de sortir votre chien au printemps dans des zones où il est probable de rencontrer des chenille https://agriculture.gouv.fr/le-front-dexpansion-de-la-chenille-processionnaire-du-pin-progresse-toujours

2- Observez les pins pour découvrir les nids et vous en éloigner, ne manipulez pas vous-même des chenilles avant de caresser votre chien.

3- Prévenez la mairie ou les pompiers lorsque vous en trouvez lors de vos promenades. Seuls les spécialistes peuvent s’en charger car il est très difficile de s’en débarrasser.


bottom of page